écrits politiques

English    Français    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

La guerre voulue par Nicolas Sarkozy et BHL contestée par 2000 tribus
Manifeste du Conseil Tribal Libyen

Alors que l’OTAN et ceux qui la soutiennent envisagent la fin du jeu il faudrait qu’ils examinent certains extraits du manifeste du Conseil Tribal Libyen publié le 26 Juillet.

25 août 2011

Parlant au nom des 2000 tribus de Libye, le Conseil a publié une déclaration signée par de nombreux chefs de tribus de l’Est de la Libye.

« Par cette lettre au sommet extraordinaire Africain, se réunissant à Addis Abebas, les notables des tribus de l’Est de la Grande Jamahiriya confirment leur total rejet de ce qui est appelé le Conseil de Transition à Benghazi qui n’a pas été nommé ni élu par les représentants des tribus mais plutôt imposé par l’OTAN. »

« Ce qui est appelé le Conseil de Transition de Benghazi nous a été imposé par l’OTAN et nous le rejetons complètement. Est-ce la démocratie d’imposer des personnes par la force des armes aux gens de Benghazi, beaucoup d’ente elles n’étant même pas Libyennes ou issues de tribus libyennes mais viennent de Tunisie et d’autres pays. »

« Le Conseil Tribal affirme sa totale coopération avec l’Union Africaine et ses suggestions visant à aider à empêcher l’agression contre le peuple libyen… »

« Le Conseil Tribal condamne l’agression croisée contre la Grande Jamahiriya exécutée par l’OTAN et les forces arabes régressives ce qui constitue une importante menace contre les civils libyens alors qu’ils continuent à les tuer alors que l’OTAN bombarde des cibles civiles… »

« Nous n’acceptons pas et nous n’accepterons pas d’autorité autre que celle que nous choisirons par notre volonté libre c’est-à-dire par le Congrès du Peuple et les Comités des Peuples et la direction populaire sociale, et nous nous opposerons par tous les moyens à disposition aux rebelles de l’OTAN et à leur massacre leur violence et leur mutilation des cadavres.

Nous avons l’intention de nous opposer par tous les moyens à disposition aux agresseurs croisés de l’OTAN et les laquais qu’ils ont choisis »

Selon un représentant du Conseil Suprême Tribal Libyen « les tribus de Libye ne se sont pas encore complètement réunies pour repousser les agresseurs de l’OTAN.

Alors que nous nous y préparons nous avertissons l’OTAN que nous ne nous arrêterons pas avant qu’ils n’aient quitté notre pays et nous ferons en sorte qu’ils ne reviennent jamais. »

Afrik 53 - Les News en Ligne
Jeudi 25 Août 2011