écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português
Recherche indisponible
 Search unavailable
 
La Confédération helvétique sur le banc des accusés
La Cour européenne des droits de l’homme donne raison à Youssef Nada
12 septembre 2012 | La Cour européenne des droits de l’homme a donné raison à Monsieur Youssef Nada dans sa requête dirigée contre la Confédération helvétique. Elle a établi que les autorités suisses ont violé la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) en mettant en application les sanctions prises par le Conseil de sécurité de l’ONU dans l’affaire des listes noires.


Guerre contre le « terrorisme »
La douloureuse histoire de Youssef Nada
13 juin 2008 | Sous couvert de lutte « anti-terroriste », les Etats-Unis et l’Union Européenne ont accordé des pouvoirs illimités aux services de renseignements secrets et aux polices. Des mesures d’exception, hors de toute prérogative judiciaire, instaurées de façon provisoire en 2001, sont devenues permanentes. Depuis septembre 2001, au moins 80’000 personnes de confession musulmane essentiellement, auraient été kidnappées, enfermées dans des prisons secrètes, torturées par des agents de la CIA et du FBI notamment. Des centaines d’autres, ont été inscrites sur la « liste noire » de l’ONU.


Youssef Nada victime de sanctions illégales
La diplomatie suisse en accusation
28 septembre 2008 | Depuis que M. George W. Bush est parti en guerre contre « la terreur », des dizaines de milliers d’innocents – essentiellement de confession musulmane - ont été emprisonnés, et soumis à torture ou abusivement inscrits sur des listes « terroristes ». Le cas de l’homme d’affaire italien, d’origine égyptienne, M. Youssef Nada, est emblématique de cette politique de sanctions injuste, qui prive des innocents de leur liberté et de leurs moyens de subsister, et à laquelle la Suisse continue malheureusement de participer.


Youssef Nada otage des listes noires
La Suisse n’est pas tenue d’appliquer les sanctions de l’ONU
24 juillet 2008 | Est-il possible que la Suisse, Etat de droit, dépositaire des Conventions de Genève, assigne à résidence, un homme coupable de rien, pour la simple raison que les Etats-Unis refusent de le rayer de la liste des personnes suspectées de soutenir le « terrorisme » ? N’importe quel citoyen suisse vous répondrait : c’est impossible ! C’est pourtant exactement ce que subit depuis 7 ans M. Youssef Nada, citoyen italien d’origine égyptienne. Micheline Calmy-Rey, cheffe du Département fédéral des affaires étrangères de la Confédération suisse, que nous interpellons ici, n’a pas eu le courage politique de mettre un terme à cette injustice.


Guerre contre l’Islam et désinformation
Les injustices subies par Youssef Nada : Un cas d’école
18 janvier 2010 | Le devoir d’un journaliste est d’apporter au public les éléments d’information et d’analyse permettant de comprendre ce qui se passe. Á l’heure où les États « occidentaux » se sont engagés dans des guerres unilatérales dévastatrices et des campagnes de haine raciste contre l’Islam, ce que les journalistes disent - ou taisent - peut contribuer à ce que des pays et des peuples soient injustement écrasés et humiliés, et des gens - notamment de confession musulmane - arbitrairement arrêtés, torturés, inscrits sur des listes terroristes, brisés à jamais.


Islamophobie et sanctions « antiterroristes »
Youssef Nada : « Pour nous, le mal est déjà fait »
23 octobre 2008 | Le pas est énergique. La silhouette légèrement voûtée. Le regard est vif. Mais la blessure est profonde. Son histoire est bouleversante. C’est l’histoire d’un ingénieur et banquier talentueux, qui aurait pu continuer de faire merveille dans le monde et dans les affaires si la « guerre » impitoyable, déclenchée par l’Occident contre les musulmans, ne l’en avait pas brutalement empêché ; et si la Suisse ne s’obstinait pas à le maintenir sous un régime de sanctions contraires au droit (*).


Un article de Kourosh Ziabari
Pourquoi Israël se réjouit tant des tensions entre le Canada et l’Iran
19 septembre 2012 | Par une décision prise dans la précipitation et incroyablement hystérique, le 7 septembre dernier, le gouvernement canadien a suspendu tous ses liens diplomatiques avec l’Iran, fermé son ambassade à Téhéran et ordonné aux diplomates iraniens de quitter le sol canadien dans les 5 jours.


Le scandale des listes noires de l’ONU
Nous avons toujours cru en l’innocence de Youssef Nada
24 septembre 2009 | Le Conseil de sécurité a enfin retiré le nom de Youssef Nada de la liste noire. Injustement associé au « terrorisme », soumis durant huit ans par le gouvernement suisse à l’arbitraire des sanctions du Conseil de sécurité, l’ingénieur Youssef Nada s’est battu avec courage pour obtenir justice. Le comité des sanctions des Nations unies a finalement dû battre en retraite : il a retiré, le 23 septembre 2009, le nom de M. Nada et celui de sa société de la liste des suspects d’association au terrorisme. Toutefois, si l’immense victoire que M. Nada vient de remporter, lui rend son honneur et met fin à sa souffrance et aux humiliations, son combat, contre les intrigants, dont le comportement inique a contribué à aggraver son cas, n’est pas terminé.


Un article de Richard Le Hir
La France et le Canada avalés par la folie guerrière des États-Unis et d’Israël ?
12 août 2012 | A la toute fin du mois de novembre, la détérioration rapide et alarmante de la situation politique en Europe et au Moyen-Orient m’avait amené à soulever la possibilité du déclenchement d’une troisième guerre mondiale.


Plaidoyer pour la justice
« Au nom de l’homme », un film d’Andrea Canetta
26 février 2009 | L’œuvre émouvante du réalisateur Andrea Canetta « Au nom de l’homme » devrait être portée à la connaissance de millions de spectateurs. A ce jour, seules quelques milliers de personnes ont eu le privilège de voir ce film, honnête et sincère, qui raconte l’odyssée de Youssef Nada.


Silvia Cattori
Le journaliste Guido Olimpio condamné pour ses mensonges
6 août 2014 | Entretien accordé par le célèbre avocat milanais Luca Bauccio à Silvia Cattori en 2012. Il revient sur l’immoralité scandaleuse de journalistes dont les impostures causent des préjudices qui ruinent et détruisent la réputation et la vie de personnes innocentes.


Silvia Cattori
Dick Marty demande la levée des sanctions contre Youssef Nada
31 juillet 2014 | Dick Marty (*) est une des très rares personnalités politiques à avoir publiquement dénoncé les très graves dérives de la « lutte antiterroriste », ainsi que l’application par le gouvernement suisse de mesures iniques à l’encontre de personnes injustement accusées. Il a maintes fois rappelé que les sanctions illégales de l’ONU, que la Suisse applique à l’encontre de personnalités comme l’ingénieur et banquier Youssef Nada (**) et Ali Ghaleb Himmat, violent les règles les plus élémentaires de l’État de droit. La dernière démarche qu’il a entreprise pour tenter de faire lever ces sanctions témoigne de sa détermination. [article publié initialement le 5 juillet 2012]


Un article de Serge Charbonneau sur la propagande posthume anti-Kadhafi
La propagande et son service après-vente
24 octobre 2012 | Cette analyse de Serge Charbonneau dénonce à l’aide de nombreuses sources la propagande à laquelle Radio-Canada - la télévision d’État canadienne - se livre. Alors que le phénomène pourrait paraître "local", il est malheureusement international. Cela ressemble à la désinformation que nous livre notre télévision publique suisse romande - Silvia Cattori


Un devoir de vérité
L’ennemi inventé
13 novembre 2008 | « Viendra un temps où les responsables des crimes contre l’humanité, qui ont accompagné le conflit israélo-palestinien et d’autres conflits de notre époque, seront appelés à répondre devant les tribunaux des hommes ou de l’histoire, avec leurs complices et tous ceux qui, en Occident, ont choisi le silence, la lâcheté et l’opportunisme ». (*)


Guido Olimpio, journaliste au Corriere della Sera, condamné pour diffamation
Youssef Nada et Ali Ghaleb Himmat obtiennent justice
23 janvier 2012 | Guido Olimpio, a été définitivement condamné, le 6 décembre 2011, pour diffamation à l’égard de M. Youssef Nada et M. Ali Ghaleb Himmat par la Cour d’Appel de Milan.


La Suisse doit cesser d’appliquer les sanctions illégales de l’ONU
Une victoire pour Dick Marty. Une reconnaissance pour Youssef Nada
9 septembre 2009 | Enfin une bonne nouvelle pour les victimes de confession musulmane injustement frappées par la prétendue « lutte contre le terrorisme ». Le gouvernement suisse, son département des affaires étrangères, ne peuvent plus se dérober. L’application des sanctions à l’encontre de personnes, décidées sans justifications par le Conseil de sécurité de l’ONU, doit cesser.


Mesures anti-terroristes et droit international
Dick Marty : « Ce que j’ai découvert m’a profondément choqué »
20 juin 2008 | Au fil de ses révélations, le sénateur suisse Dick Marty, est apparu comme une des personnalités politiques les plus estimées et respectées dans le monde. En novembre 2005, en sa qualité de président de la Commission des Affaires juridiques et des Droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, il a été chargé d’enquêter sur l’existence des prisons secrètes de la CIA en Europe. En août 2007, il a été chargé d’enquêter sur la liste « terroriste », établie et gérée par l’ONU. Ses enquêtes ont démontré que ces mesures répressives avaient été appliquées en violation du droit international (*).


Youssef Nada : Un homme dont les droits sont violés
Lettre ouverte à Madame Micheline Calmy-Rey
21 juin 2008 | Madame la Conseillère Fédérale c’est dans le cadre de mon activité de journaliste que j’ai été amenée à étudier le cas de M. Youssef Nada, et à le rencontrer. Mais c’est en qualité de simple citoyenne suisse, attachée aux valeurs de droit et aux principes humanitaires défendus par notre pays, que je prends la liberté de m’adresser à vous.


Chronique de Bernard Desgagné (1/3)
Libye : Les crimes de guerre de Charles Bouchard
7 novembre 2011 | Au rayon des crimes contre l’humanité, le Québec avait le faux héros Roméo Dallaire, marionnette de Bill Clinton chargée de laisser la voie libre à Paul Kagame et à ses conseillers militaires étasuniens, architectes du bain de sang qui commença le 1er octobre 1990 et qui se poursuit encore, 21 ans plus tard, au Rwanda et en République démocratique du Congo. Mais aujourd’hui, le Québec a son premier vrai grand criminel de guerre, le lieutenant-général Charles Bouchard, bourreau des Libyens.


Lettre à un animateur de Radio-Canada
Plaidoyer pour la non-ingérence en Syrie
24 mars 2012 | .


Interview de Richard Le Hir par Chérif Abdedaïm
Richard Le Hir : « Le problème au Moyen-Orient tient aux origines de l’État d’Israël »
12 janvier 2012 | Des révoltes arabes aux risques et enjeux des troubles qui secouent la Syrie, l’enrôlement du Canada dans la politique hégémonique américaine, les jeux russe et onusien, sans pour autant oublier la place de l’Afrique dans ce nouvel échiquier, des questions brûlantes que La Nouvelle République a abordées avec Richard Le Hir, ex-député du Parti québécois d’Iberville en 1994 et ministre délégué à la Restructuration dans le cabinet Parizeau du 26 septembre 1994 au 9 novembre 1995.


Le journaliste Sami El Haj, témoigne des souffrances endurées à Guantanamo
Combien de vies brisées par des guerres mensongères ?
1er septembre 2009 | Entendre Sami El Haj c’est prêter l’oreille à ces millions d’Arabes et de musulmans anonymes qui, après les attentats du 11 septembre 2001, se sont trouvés arbitrairement associés au « terrorisme », jetés dans l’horreur par des guerres injustifiables, absurdes. Il est temps que des voix s’élèvent pour demander que cesse cette barbarie qui a déjà dévasté la vie de tant d’Irakiens, d’Afghans et de Pakistanais.


Par Jonathan Cook
Israël : Diviser pour mieux régner à Nazareth ?
30 janvier 2014 | Les communautés chrétiennes et musulmanes accusent le gouvernement israélien d’essayer de créer entre eux une fracture confessionnelle.


Un article de David Pugliese
La mission en Libye, un an après : les règles d’engagement
21 février 2012 | La radio à bord du HMCS Charlottestown crachotait les informations. L’équipe d’arraisonnement du navire de guerre canadien avait fait une découverte : un bateau dans les eaux internationales chargé d’armes et de munitions qui essayait de se faufiler vers la Libye.


Une conférence de Denis Halliday
Le rôle des Nations Unies dans la guerre et la paix
19 décembre 2009 | Denis Halliday a passé une bonne partie de sa carrière auprès des Nations Unies, impliqué dans des actions d’aide humanitaire. En 1997, il fut nommé Secrétaire général adjoint et directeur du programme humanitaire en Irak. Un an plus tard, après 34 ans de service au sein des Nations Unies, il annonça sa démission en raison des sanctions économiques imposées à l’Irak, qu`il qualifia de "génocide". Le 1er décembre 2009, il a donné à Montréal une conférence intitulée « Le rôle des Nations Unies dans la guerre et la paix », au cours de laquelle il a exposé les grandes lignes des nombreuses défaillances de l’organisation : l’incongruité du Conseil de sécurité et l’importance de sa réforme, le principe des deux poids deux mesures appliqué par les cinq membres permanents et qui sert les intérêts d’une minorité, la nécessité de criminaliser la guerre etc. Nous présentons ici le texte de cette (...)


Observatoire des Mensonges d’État
L’attentat de « la Belle » en avril 1986, 1er casus belli contre la Libye de Kadhafi - (2/3)
5 novembre 2012 | Ayant rappelé, dans une première partie, le contexte politique de l’attentat contre la discothèque « la Belle » survenu à Berlin-ouest dans la nuit du 5 au 6 avril 1986 et faussement attribué à la Libye, l’Observatoire Des Mensonges d’État (ODME) analyse, dans cette deuxième partie de son étude, le détail de l’enquête qui commence en Allemagne en 1990 et du procès qui s’ouvre en novembre 1997 sous la direction du procureur Detlev Mehlis.


Listes des présumés « terroristes » de l’ONU
La Suisse a cédé aux pressions de Washington
3 juin 2008 | C’est par une dépêche publiée sous le titre « Mort d’un appui présumé d’Al-Qaida » que le quotidien Le Temps a annoncé le décès d’Albert Huber, 81 ans, le seul Suisse dont le nom figure sur la « liste noire » de l’ONU. Une liste répertoriant les personnes physiques ou morales soupçonnées de liens avec le terrorisme international, qui ne repose sur aucune base légale et bafoue les droits et les libertés fondamentales garanties par l’Etat de droit suisse.


« Sécurité intérieure » contre libertés fondamentales
Les services secrets suisses agissent-ils hors de tout contrôle ?
28 mai 2010 | Depuis les attentats du 11 septembre nos sociétés ont changé de visage. Alors que la Suisse n’a jamais été confrontée à des attentats, son gouvernement a-t-il eu raison de mettre le terrorisme en tête des priorités de la lutte pour la « sûreté intérieure » ? Les moyens de surveillance accrue, accordés aux services de renseignements après ces attentats, sont-ils compatibles avec les libertés fondamentales ? Vingt ans après le « scandale des fiches » et douze ans après l’entrée en vigueur de la loi sur la sécurité de l’État (sûreté intérieure), où en sommes-nous ? Maître Jean-Michel Dolivo (*), élu par le parti de la gauche radicale au Grand conseil du Canton de Vaud, répond ici à nos interrogations.


Mondialisation du pouvoir militaire grâce à l’expansion de l’OTAN
L’OTAN et le réseau plus vaste d’alliances militaires sous l’égide des Etats-Unis
10 juillet 2007 | Après la dissolution du Pacte de Varsovie et l’effondrement de l’Union soviétique, l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) n’a pas changé fondamentalement sa mission. A la suite de la guerre froide, elle n’a pas cessé de s’élargir. En 1999, avant sa guerre contre la Yougoslavie, elle s’est étendue en direction de l’Europe de l’Est.


Cinquième convoi international de Viva Palestina
Le combat pour briser le siège inhumain de Gaza continue
25 septembre 2010 | Lancé par l’ancien député britannique Georges Galloway (*), le cinquième convoi de Viva Palestina (**), comprenant au départ 55 véhicules (surtout des ambulances) chargés de produits urgents, comme de la poudre de lait pour enfants, et 75 participants venus d’Australie, de Nouvelle Zélande, du Canada, de Malaisie, des États-Unis, d’Irlande du Nord, est parti de Londres le 18 septembre 2010, en route pour Gaza.



1 | 2 | 3 | 4