écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Boycott culturel contre l’Apartheid israélien
Un sponsorat israélien met en colère le cinéaste Ken Loach

Le cinéaste anglais Ken Loach a retiré son film, Looking for Eric, du Festival international du Film de Melbourne, parce que le festival avait reçu des fonds du gouvernement israélien.
Loach a déclaré au Festival que si celui-ci ne revoyait pas son sponsorat, il ne lui permettrait pas de projeter son film.

20 juillet 2009

Ken Loach
Dans un courrier adressé au directeur exécutif du Festival, Richard Moore, il dit ceci : « Les Palestiniens, notamment les artistes et les universitaires, appellent au boycott des manifestations soutenues par Israël ». Et il cite « l’occupation illégale de la terre palestinienne, la destruction des maisons et des moyens de subsistance des Palestiniens » comme les raisons de ce boycott. Ce boycott vise, dit-il, « non pas les cinéastes et les films israéliens, » mais « l’Etat d’Israël ».

M. Moore a déclaré qu’il ne pouvait accéder à cette requête : « Je ne le ferai pas. Ce ne serait plus le Festival. Ce serait le soumettre au chantage. »

Et d’ajouter que le gouvernement israélien avait soutenu le Festival au cours des années précédentes et qu’il avait sponsorisé de nombreuses manifestations culturelles en Australie. Cette année, l’accord initial de sponsorat impliquait un billet d’avion pour une invitée du Festival, la cinéaste Tatia Rosenthal. Son animation, $9,99, est le premier long métrage en co-production israélo-australienne.

De nombreux films dirigés par Loach (73) ont été projetés au Festival. Son film de 2006, The Wind that shakes the Barley [Le vent se lève], a obtenu la Palme d’Or à Cannes.

Looking for Eric est l’histoire d’un employé de la poste à Manchester qui reçoit des conseils sur la vie de la part d’Eric Cantonna, la star du football français du club Manchester United.

Loach avait déjà demandé cette année au Festival du film d’Edinburgh de revoir son sponsorat par le gouvernement israélien.

Le festival avait décidé de ne pas accepter les fonds du gouvernement israélien qui devaient être utilisés pour faire venir la cinéaste Tali Shalow Ezer à Edimbufg pour son court métrage.

Le Festival commence le 24 juillet.

The Age sponsorise le Festival.

Philippa Hawker
The Age, 18 juillet 2009.

Toutes les versions de cet article :
- Israeli funding angers filmmaker Ken Loach