écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

L’armée israélienne massacre les enfants palestiniens
Provocations israéliennes dans le Camp de Balata

Au moment où je vous écris les jeeps et les soldats postés à l’entrée de la rue principale de Balata tirent à balles réelles sur les flopées d’enfants qui défendent leur territoire en lançant des pierres. C’est la guerre. Nous observons cela depuis notre fenêtre, tétanisés et impuissants.

3 décembre 2003 | - : Israël Palestine

Les soldats retranchés dans leurs véhicules blindés avancent, reculent, foncent.

Ils tirent à l’arme lourde ; on se croit sur un champ de bataille. Il y a un bruit d’enfer. Les enfants, qui ne comprennent rien à leurs stratagèmes, crient, courent, avancent, au péril de leur vie.

Il y a deux jours, Kelly, 22 ans, de nationalité américaine, a été blessée au pied. Une blessure sans gravité, tandis que cinq enfants ont été, eux, gravement blessés.

A toutes heures du jour, les soldats arrivent ; ils commencent par lancer des grenades assourdissantes et des gaz toxiques qui empoisonnent l’air ; puis a tirer et faire siffler les balles au dessus des têtes.

Imaginez des centaines d’enfants qui sont dans leur ligne de mire et qui n’ont peur de rien ; et des soldats qui tirent sur eux pour rien, pour s’amuser, pour décharger leur trop plein de haine.

Ils se livrent à d’incessantes provocations pour pousser les gens à réagir, et ensuite tuer, arrêter, terroriser. Or, il n’y a pas ici de combattants qui menacent les soldats.

C’est un scandale. Et les correspondants basés en Israël, asservis à sa propagande, ne vous disent jamais avec quelle cruauté ses soldats se conduisent en Palestine. C’est révoltant !

Silvia Cattori