écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Les deux poids deux mesures du va-t-en guerre Bernard-Henri Lévy

“Il n’y a pas agression, mais contre-attaque d’Israël face à la pluie de missiles qui, encore une fois, s’abattaient sur ses villes et qu’aucun État au monde n’aurait tolérés si longtemps. Gaza est, en effet, une sorte de prison mais, les Israéliens l’ayant évacuée depuis bientôt dix ans, on voit mal comment ils pourraient en être les geôliers.” [Bernard-Henri Lévy, La règle du jeu, 15 juillet 2014]

25 juillet 2014 | - : Gaza Lobbies

Le menteur.

Premier mensonge.
Israël n’a jamais "évacué" Gaza. Depuis 2005, quand les colons juifs sont partis, il la bombarde et la maintient sous blocus. Il maintient enfermée dans une cage, en la ceinturant de murs et barbelés, toute la population de Gaza. Il terrorise et massacre femmes et enfants à grand feu, les bombarde avec des missiles tirés par des avions F16, des obus tirés par des chars, des navires...

Deuxième mensonge.
Le Hamas n’avait jusqu’alors jamais utilisé, jusqu’à ces derniers jours, des missiles mais des roquettes artisanales qui contrairement aux missiles de l’armée israélienne ne causent pas de victimes. Faiblesse qui était sa force.

Silvia Cattori