écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Par Strategika 51
Exclusif : Des "contractors" étrangers combattent aux côtés de l’armée israélienne

Des informations vérifiées font état de la présence de plus en plus visible de "contractors" étrangers au sein des forces israélienne impliquées dans les opérations contre la bande de Gaza.

22 juillet 2014 | - : Gaza Israël

Nos sources indiquent qu’ils ne sont pas encore en mesure d’affirmer s’il s’agit oui ou non de mercenaires appartenant à X (ex-Academi, anciennement connu sous le titre de Blackwater) mais qu’au moins un américain portant des insignes d’une force spéciale assez prestigieuse et un français ont péri dans les combats contre les brigades du Qassam palestinien à Gaza.

De source israélienne, on indique que les soldats tués sont des binationaux "volontaires". Toutefois, la fuite à deux reprises de soldats israéliens des lieux d’affrontements avec les commandos palestiniens ou leur supposée révolte contre la qualité des blindages des véhicules dont ils sont équipés ont contraint l’état-major israélien à faire appel à des petites armées privées constituées de mercenaires de divers pays et gérées par des israéliens de la diaspora.

Des analystes proches d’Israël démentent catégoriquement ces informations et précisent que depuis le début de ce qu’ils appellent les opérations militaires à Gaza, des centaines de ressortissants étrangers disposant de la nationalité israélienne ont rejoint les rangs de l’armée israélienne. Ainsi plus de 460 franco-israéliens vivant en France ont volontairement intégré l’armée d’Israël ces dernières semaines.

Israël maintient un black-out complet sur ses pertes militaires à Gaza.

Quoi qu’il en soit, des avions civils appartenant à une compagnie Low Cost ont accru la fréquence de leurs liaisons entre un pays d’Europe de l’Est et Israël cette semaine. S’agit-il d’une opération clandestine de transfert de mercenaires ? Rien ne l’indique encore mais l’hypothèse est hautement probable.

Le commerce des armées privées est devenu hautement lucratif depuis le lancement de la contre-insurrection en Irak dans les années 2004-2007.

Publié le 22 juillet 2014 par Strategika51