écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Par Alexei Druzhinin
Russie et Chine lutteront contre les ingérences dans les affaires de pays tiers

Moscou et Pékin conjugueront leurs efforts pour lutter contre les tentatives de certains Etats et blocs de s’ingérer dans les affaires internes de pays tiers, stipule une déclaration conjointe adoptée à l’issue d’une rencontre à Shanghai entre les présidents russe et chinois, Vladimir Poutine et Xi Jinping.

"Les parties soulignent l’importance de respecter l’héritage historique des pays, leurs traditions culturelles, l’ordre politico-social, le système de valeurs et les voies de développement. [Elles notent la nécessité] de tenir tête à l’ingérence dans les affaires internes des autres Etats, de renoncer aux sanctions unilatérales et à l’aide, au soutien ou au financement d’activités visant à modifier l’ordre constitutionnel d’un autre Etat ou à l’entraîner dans une alliance", dit le document.

Les leaders appellent en outre à "garantir la stabilité des relations internationales, la paix et la sécurité tant au niveau régional que mondial, à régler les crises et les conflits, à lutter contre le terrorisme et contre les crimes transfrontaliers ainsi qu’à contrer la prolifération des armes de destruction massive".

Le président russe Vladimir Poutine est en visite officielle en Chine. Lors de son déplacement, il prendra part le 21 mai au 4e Sommet de la Conférence sur l’interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA), assistera au lancement des exercices russo-chinois Coopération maritime -2014, et rencontrera des hommes d’affaires chinois.

Alexei Druzhinin RIA Novosti.
20/05/2014