écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Nous soutenons le droit de Dieudonné à répondre aux calomnies (Vidéo)

La "Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation" (CICAD) (*) veut faire interdire le nouveau spectacle de Dieudonné à Nyon, en Suisse, où 5000 spectateurs sont attendus. Cet acharnement contre un humoriste que l’on veut réduire au silence par la censure (nous ne nous prononçons pas sur le contenu de ses spectacles) nous semble extrêmement malsain. [SC]


Interdit de spectacle Dieudonné a réagi le 10 janvier 2014

« Je suis un humoriste, pas un nazi »

(*)


(*) La Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (CICAD), fait partie d’officines qui - comme la Ligue internationale contre
le racisme et l’antisémitisme (LICRA) et l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) - n’ont cessé d’attaquer Dieudonné, le poussant, après des années de harcèlement et d’humiliations, à se révolter jusqu’à l’excès.

En 2004 déjà le secrétaire général de la CICAD, M. Johanne Gurfinkiel, se répandait en accusations associant l’humoriste au délit d’antisémitisme (question d’intimider également les organisateurs de ses spectacles en Suisse, de le faire interdire) dans une tribune publiée (le 18 décembre 2004) par le quotidien suisse 24 Heures. Il convient de noter que ce n’est qu’en 2007, après que Dieudonné ait été relaxé 17 fois, que la LICRA a réussi à le faire condamner. Faut-il s’étonner qu’avec toutes les vexations qu’il a subies en 10 ans de procès incessants l’humoriste se soit révolté jusqu’à l’excès ?

Nous avions alors réagi dans un courrier publié sous le titre « Quand diffamer est facile ». Voir :
http://www.silviacattori.net/article340.html

(*)
Publiée par Dieudonné sur Youtube, le 10 janvier, cette vidéo a été regardée par près de deux millions de personnes en moins de 48 heures.
A mi février elle a été vue par plus de 4 000 000 de personnes.