écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Syrie/armes chimiques : Moscou dispose de preuves accusant l’opposition (Lavrov)

La Russie dispose de preuves attestant que les rebelles ont utilisé des armes chimiques en Syrie, et ces preuves seront soumises au Conseil de sécurité de l’ONU, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d’une réunion du Club de discussion international Valdaï.

19 septembre 2013

"Nous avons suffisamment de témoignages confirmant l’utilisation d’armes chimiques par l’opposition qui recourt régulièrement à des provocations", a indiqué M. Lavrov. Il a précisé que ce comportement des rebelles visait à "provoquer des frappes et une intervention en Syrie".

"Nous avons des preuves - et elles sont nombreuses - concernant les événements survenus en août dernier dans la région de Ghouta, près de Damas. Nous allons examiner tout ceci au Conseil de sécurité de l’ONU", a souligné le ministre.

Selon lui, "le volume des informations montrant le caractère provocateur de cet épisode est énorme".

Le chef de la diplomatie russe a rappelé que son adjoint, le vice-ministre Sergueï Riabkov, se trouvait à Damas où il menait des négociations avec le gouvernement syrien afin d’assurer le respect des décisions qui seront adoptées par l’OIAC.

Selon M. Lavrov, lors de ces négociations, les autorités syriennes ont transmis à l’émissaire russe des documents confirmant le caractère provocateur de l’attaque chimique du 21 août.

La 10e réunion du Club de discussion Valdaï se déroule du 16 au 19 septembre à Valdaï (région de Veliki Novgorod) sur le thème "La diversité de la Russie pour le monde contemporain".

Ce club international a été institué en septembre 2004 par l’agence RIA Novosti, le Conseil pour la politique extérieure et de défense de Russie, le quotidien "Moscow News" et les revues "Russia Profile" et "La Russie dans la politique mondiale". Chaque année il rassemble près de 300 analystes politiques russes et étrangers et aborde des sujets qui permettent aux participants étrangers de mieux comprendre la Russie.

RIA Novosti , 18 septembre 2013.