écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Syrie/attentats : Moscou condamne le silence occidental

La Russie est préoccupée par l’absence de réaction en Occident, et notamment au Conseil de sécurité de l’Onu, face aux attentats qui secouent de plus en plus souvent la Syrie, a déclaré jeudi le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch.

4 octobre 2012


Les conséquences des attentats d’Alep

"Les attentats qui frappent de plus en plus souvent la République arabe syrienne ne suscitent malheureusement pas de réaction adéquate de la part de la communauté internationale, et en premier lieu du Conseil de sécurité de l’Onu. C’est un signal alarmant", a indiqué M.Loukachevitch devant les journalistes.

Selon lui, les partenaires occidentaux "réagissent de manière inadéquate et négative" à toute déclaration de Moscou appelant le Conseil de sécurité à condamner les attentats en Syrie. Pourtant, le CS fustige régulièrement les attentats terroristes se produisant dans d’autres parties du monde.

La situation actuelle en Syrie prouve la nécessité d’un règlement politique urgent dans le pays, a insisté le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

RIA Novosti , 4 octobre 2012.