écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Moscou : En Syrie, l’aide occidentale aux rebelles déstabilise le Proche-Orient

L’aide financière et militaire, ainsi que les renseignements fournis aux rebelles par des pays occidentaux risquent de déstabiliser la situation aussi bien en Syrie que dans l’ensemble du Proche-Orient, indique un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères mis en ligne mardi sur son site.

29 août 2012


Situation en Syrie (Archives)

"Moscou a pris note des informations parues dans les médias étrangers, dont le britannique Sunday Times, selon lesquelles la Grande-Bretagne utilisait ses bases déployées à Chypre dans l’intérêt de l’Armée syrienne libre (ASL)", lit-on dans le communiqué.

Il y a une semaine, l’hebdomadaire Sunday Times a fait état du concours apporté aux rebelles syriens par les services de renseignement britanniques. Selon le journal, ces services fournissent des informations à l’Armée syrienne libre (ASL) en utilisant à cet effet les bases militaires du Royaume-Uni à Chypre. D’après une source citée par le Sunday Times, les autorités britanniques approuvent totalement ces activités.

"La partie russe a à plusieurs reprises déclaré que le concours financier, militaire et technique, ainsi que les renseignements fournis par des acteurs extérieurs à l’une des parties en conflit risquent d’aggraver la crise en Syrie et de déstabiliser non seulement ce pays, mais aussi l’ensemble du Proche-Orient", a souligné le ministère des Affaires étrangères.

RIA Novosti , 28 août 2012.