écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Palestine
Richard Falk appelle à un retrait de confiance à Israël

Le rapporteur spécial de l’ONU en Palestine, M. Richard Falk, a demandé hier au Conseil de l’ONU pour les droits de l’homme de retirer sa confiance à Israël, et exprimé sa grande déception face à l’arrêt depuis fin 2010 du processus de paix bloqué par la colonisation juive.

5 juillet 2012

Devant la 20e session du Conseil qui se tient depuis hier à Genève, M. Falk a fait part de sa déception face à la situation critique des droits de l’homme dans les territoires palestiniens, critiquant vivement le Quartette international, l’ONU et Israël. M. Falk a dénoncé l’attitude d’Israël qui, a-t-il dit, « refuse de coopérer » avec lui depuis sa prise de fonction en 2008 comme rapporteur spécial de l’ONU sur les droits de l’homme.

Il a demandé au Conseil onusien de retirer sa confiance au gouvernement israélien, et de charger une commission spéciale pour enquêter sur la détention administrative de Palestiniens ainsi que sur les autres violations des lois internationales, dont les activités de colonisation illégales.

Le rapporteur a aussi appelé le Conseil à saisir la Cour pénale internationale (CPI) pour juger Israël pour l’emprisonnement illégal de Palestiniens, et pour demander des explications sur les activités de colonisation illégales. « L’occupation militaire israélienne qui dure depuis 45 ans nécessite des enquêtes et études sur les effets destructeurs de la colonisation et sur la situation catastrophique des droits de l’homme en Palestine », a-t-il insisté.

M. Falk a, à cet effet, appelé à l’adoption de lois et résolutions contraignantes pour mettre fin aux exactions israéliennes dans les territoires palestiniens, soulignant que « le Conseil doit revoir l’attitude israélienne sur la décision onusienne sur les terres palestiniennes occupées depuis 1967 ».

Il a aussi exprimé son pessimisme quant au recouvrement des droits légitimes du peuple palestiniens, mis en péril par les différentes politiques israéliennes, notamment celle concernant la colonisation et l’annexion d’El-Qods et d’autres territoires palestiniens. Il a d’autre part plaidé pour des voies pacifiques pour faire avancer le combat du peuple palestinien pour le recouvrement de tous ses droits légitimes.

La marine israélienne a bombardé hier à l’aube des bateaux de pêche palestiniens sur les côtes de Ghaza et à Rafah, a-t-on indiqué de sources palestiniennes. Des navires de guerre israéliens ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche palestiniens mais sans faire de victimes ou de blessés, selon les mêmes sources. Les pêcheurs palestiniens ont été obligés par ces bombardements de quitter la côte de Ghaza, ont-elles ajouté. L’aviation israélienne a lancé hier matin un raid dans le secteur de Deir Al-Balah, dans le centre de la bande de Ghaza, et n’a fait ni blessé ni dommages, selon des témoins palestiniens.

El Moujahid , 3 juillet 2012.