écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Palestine
Opération « Plomb Durci » : Des malformations congénitales à Gaza

L’agression « Plomb Durci » lancée par Israël en 2008 contre la bande de Gaza a tué quelques 1’400 personnes et en a blessé plus de 5000 autres. Ce bilan est incomplet. Une étude réalisée par l’« International Journal of Environmental Research and Public Health » a fait état de malformations congénitales majeures à Gaza.

19 mai 2012 | - : Gaza Israël Crimes de guerre

Cette étude [1] a été réalisée auprès de 4027 naissances qui ont eu lieu en cinq mois à l’Hôpital Al-Shifa dont la maternité totalise 28% des naissances de Gaza. Un protocole complet de données cliniques, de questions démographiques et environnementales a été également établi pour chacune de ces naissances.

Selon l’étude, une prévalence de 14 pour mille de malformations congénitales, sans lien avec le sexe de l’enfant ou la consanguinité des parents a été enregistrée. La prévalence de fausses couches tardives et d’enfants mort-nés est respectivement de 23,3 pour 1000 et de 7,4 pour mille, celle des naissances prématurées de 19,6 pour 1000.

Les couples avec un enfant atteint de malformation congénitale ont un risque environ 10 fois plus élevé d’avoir un autre enfant malformé que ceux ayant des enfants normaux. Ce risque décuplé d’avoir des enfants malformés n’a pas été retrouvé dans la fratrie de ces couples avec enfants malformés, leurs 694 frères et sœurs ont eu 1423 descendants qui ont présenté une fréquence de malformation de 10 pour 1000, superposable à celle de la population générale.

Ces données suggèrent l’apparition de nouveaux événements génétiques et épigénétiques dans la détermination des malformations congénitales. Les enfants atteints sont nés avec une fréquence plus élevée (p <0 001) dans des familles où l’un ou les deux parents ont subi des attaques israéliennes au "phosphore blanc" prohibé sur le plan international.

Les bombardements des maisons et le déblaiement des décombres ont également été fréquemment rapportés par les couples ayant un cas de malformation congénitale. Ces données suggèrent un rôle causal/favorisant de l’exposition aiguë des parents aux contaminants associés aux armes et/ou de l’exposition chronique à partir de leur persistance dans l’environnement sur le développement embryonnaire de leurs enfants.

french.moqawama.org, 10 mai 2012.

Source :
http://www.french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=6986&cid=287

Sur les contaminations à Gaza, voir également :
- « New weapons experimented in Gaza : population risks genetic mutations », par newweapons.org, 11 mai 2010.
- « Des traces de métaux détectées dans les cheveux d’enfants palestiniens », parnewweapons.org, 19 mars 2010.
- « Newborn in Gaza with severe defects », Palestine News Network, 28 janvier 2010.
- « The potentially widespread contamination of the soil of Gaza due to Israeli bombing », par les Professeurs Mario Barbieri, Maurizio Barbieri et Paola Manduca (newweapons.org), 17 décembre 2009.
- « Gaza : Un camp de lente extermination ? – Entretien avec le docteur Thabet El Masri » ”, par Silvia Cattori, 14 octobre 2009.
- « Gaza : Des mères palestiniennes horrifiées par la naissance d’enfants difformes », by Silvia Cattori, 30 September. 2009.



[1Un PDF de l’étude est accessible sous ce lien :
http://www.mdpi.com/1660-4601/9/5/1732