écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Palestine
Mahmoud Zahar critique l’accord de Doha

Un des premiers dirigeants du Hamas, Mahmoud Zahar, a dénoncé samedi l’accord de Doha qui place l’ex-président Mahmoud Abbas au poste de Premier ministre dans un gouvernement provisoire couvrant la bande de Gaza et la Cisjordanie.

13 février 2012


Mahmoud Zahar [à g.] accompagné ici de Saïd Siam, ministre de l’Intérieur du gouvernement du Hamas assassiné par les Israéliens le 15 janvier 2009.

Le chef du Hamas en exil Khalid Mechaal a signé un accord avec Abbas au Qatar, lundi dernier, stipulant que le leader du Fatah sera à la tête d’une administration unique.

Dans des commentaires à Middle East News, Mahmoud Zahar a déclaré que la décision était « erronée et non stratégique », et que les dirigeants du Hamas à la fois dans la bande de Gaza et à l’étranger n’avaient pas été consultés sur le choix d’Abbas.

Les responsables du Hamas vont prendre contact avec les dirigeants palestiniens et internationaux au cours des deux prochains jours pour signifier clairement leur rejet de la nomination de M. Abbas, a-t-il ajouté.

Ses commentaires surviennent après que le groupe parlementaire du Hamas « Pour le Changement et la Réforme » ait exhorté ce mercredi les parties impliquées dans l’accord de Doha à examiner sa conformité avec la loi palestinienne.

Le groupe législatif comprend les hauts dirigeants du Hamas basé à Gaza, Ismail Haniyeh, et ​​Mahmoud Zahar. Ils n’ont pas assisté à la cérémonie au Qatar où Mashaal et Abbas ont signé l’accord.

Les analystes ont longtemps évoqué une scission au sein du Hamas entre ceux dans le mouvement qui contrôlent la bande de Gaza sous blocus israélien depuis ces cinq dernières années, et Mashaal, qui était basé à Damas.

Un responsable du Hamas, Ahmad Yousef a nié que cette divergence présageait une division dans le parti. « La différence d’opinion est due à l’annonce soudaine de la réunion ... (et) sera résolue après avoir trouvé une solution avec des juristes, » a-t-il déclaré à Ma’an ce jeudi.

Mashaal et Abbas ont convenu de mettre fin à la rivalité entre leurs partis dans un accord signé en mai 2011 et mis à l’épreuve à plusieurs reprises à cause des divergences apparues, dont le choix d’un responsable à la tête d’un gouvernement d’union nationale.

L’accord visait à mettre fin à quatre années d’administrations séparées en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Le Hamas a pris le contrôle de Gaza en 2007, un an après sa victoire aux élections nationales. Son succès électoral a entraîné des sanctions israéliennes et occidentales.

Ma’an News , 11.02.2012.

Traduit de l’anglais par Info-Palestine.net (12.02.2012) :
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=11788

Article original en anglais (11.02.2012) :
http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=459536

Toutes les versions de cet article :
- Zahar slams Doha deal for Abbas to head unity govt