écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Une zone d’exclusion aérienne, au dessus de Gaza !

La recrudescence des bombardements sur Gaza les discours va-t-en guerre des hauts responsables militaires israéliens poussent certains experts à conclure qu’Israël prépare une Opération Plomb Durci II d’une intensité bien plus forte - raser des quartiers entiers de Gaza pousser les Palestiniens à fuir vers le Sinaï - en coopération avec Washington.

31 décembre 2011

Il devient donc urgent de réclamer une zone d’exclusion aérienne à Gaza pour protéger le peuple palestinien de l’Holocauste à venir. L’armée de l’air israélienne a repris ses bombardements « cinétiques » au dessus de Gaza faisant plusieurs victime palestiniennes. Actuellement à cause des mensonges diffusés en boucle par les organes de propagande de guerre occidentaux l’opinion publique subi un véritable lavage de cerveau sur ce qui se passe en Syrie afin de la préparer à une intervention militaire internationale contre ce pays.

Ces organes de propagande ont d’abord occulté le fait que des mercenaires islamistes regroupés en escadrons de la mort formés par la Grande Bretagne et la France en Turquie avec bien sûr la pleine et entière coopération d’Ankara dont l’armée vient de bombarder des civils kurdes à la frontières irako turque faisant 35 morts des civils et financés par les dictatures monarchiques wahabites du Qatar et de l’Arabie Saoudite semaient la terreur dans certaines villes syriennes, exécutaient des soldats et forces de sécurité syriennes sous les applaudissements de ces propagandistes et politiciens corrompus de droite comme de gauche.

Puis ces organes de propagande ( Le Monde, Le Figaro, Libération et consorts) ont qualifié de « déserteurs » ces mercenaires payés par les dictatures monarchiques féodales du Golfe, principalement le Qatar et l’Arabie Saoudite, en encourageant la bande de marionnettes du CNS - qui a pignon sur rue à Ankara - tous volets clos- oeuvrant pour le compte des Américano Sionistes et de leurs laquais européens à réclamer à corps et à cris une zone d’exclusion aérienne au dessus de la Syrie prélude à une intervention militaire « à la libyenne ».

Pourtant les bombardements aériens répétés s’intensifiant de jour en jour n’ont pas lieu en Syrie mais à Gaza et sont commis par une bande criminels de guerre sionistes qui grâce à leur Parrain américain et la complicité des puissances occidentales agissent sans foi ni loi génocidant à petit feu le peuple palestinien en réduisant en cendre à coups de missiles tirés par des drones tout ce qui bouge et leur paraît suspect dans la Bande de Gaza inclus des enfants collectant des morceaux de métaux et autres « trésors » nécessaire à leur survie.

Au sein du régime sioniste des voix enflent pour réclamer une intervention militaire à Gaza pour écraser le Hamas. L’armée israélienne a confirmé qu’elle préparait une intervention de grande ampleur contre la population palestinienne de Gaza (comprenant 50% d’enfants) du type Opération Plomb Durci II (l’Opération Plomb Durci I a fait 1400 morts à Gaza et de nombreux blessés et handicapés à vie).

Selon le colonel Tal Hermoni à la tête de la brigade Sud, cité par le quotidien israélien Haaretz :

« Nous nous préparons en fait pour une autre campagne qui sera différente et variée pour renouveler notre pouvoir de dissuasion si on nous demande de rétablir le calme pour les communautés (colonies ndlt) du Sud. » reconnaissant ainsi publiquement que l’un des bombardements était un assassinat extra judiciaire illégal en droit international, un crime de guerre - ce qui rend Hermoni passible de la CPI et de poursuites dans certains pays s’il s’y rendait -

Il a ajouté :

« la faible réponse lors des assassinats ciblés de mardi est la preuve qu’ils ne veulent pas goûter aux poings de l’armée israélienne ». Les attaques criminelles de ce début de semaine ordonnées par Tal Hermoni ont fait 3 morts et au moins 9 blessés palestiniens.

Selon le Haaretz la prochaine offensive israélienne contre Gaza sera plus courte qu’en 2008 mais utilisera plus de puissance de feu.

On a déjà vu ce que l’utilisation volontairement aveugle de leur puissance de feu- y compris des bombes au phosphore et autres bombes « novatrices » destructrices des cellules internes de l’organisme des victimes civiles - a donné au Liban en 2006 mais aussi à Gaza en 2008. Ni plus ni moins que du terrorisme d’État brutal barbare génocidaire.

Les États Unis viennent d’accorder une aide de 250 millions de dollars à Israël pour renforcer ses systèmes de défense anti roquettes et anti missiles. A l’évidence les hauts responsables militaires israéliens ont hâte de justifier cette énorme cadeau - en plus des 3 milliards de $ annuel offert par le Congrés américain acheté par le puissant lobby sioniste AIPAC et consacré uniquement à l’armement de ce régime colonial fasciste- en testant leurs nouvelles armes et systèmes anti missiles sur la population palestinienne de Gaza.

Par conséquent il est urgent de faire pression et d’exiger PREVENTIVEMENT l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne sur Gaza car de toute évidence l’armée israélienne craignant de subir de lourdes pertes en engageant des troupes au sol - tankistes et infanterie, les responsables israéliens accusant le Hamas de s’être équipés via les tunnels de certaines armes sophistiquées dont les missiles Kornet anti tanks - va mener une violente campagne aérienne de bombardements sur Gaza rasant des quartiers entiers comme elle l’avait fait au Liban en 2006 n’ayant cure du nombre important de civils palestiniens tués et blessés puisque ses crimes restent à ce jour impunis.

Même l’ONU de Ban Ki Moon ferme les yeux sur les crimes de guerre et contre l’humanité commis par l’armée israélienne, le rapport Goldstone sur l’Opération Plomb Durci dénonçant de tels crimes ayant été enterré sous la pression des US et de leurs alliés serviles dont la France. La France qui a fait pression sur l’autorité palestinienne d’Abbas pour qu’elle renonce à demander justice pour les familles palestiniennes de Gaza dont certains membres ont été assassinés (Des familles entières ont été décimées).

L’année 2012 doit donc commencer par une action forte préventive de tous ceux qui agissent pour protéger le peuple palestinien des crimes de guerre et contre l’humanité commis par l’armée coloniale sioniste.

IRIB - 31 Décembre 2011