écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Combat contre l’impunité israélienne
Tzipi Livni contrainte à annuler son voyage en Afrique du Sud

Suite à l’action et aux protestations de groupes de défense du peuple palestinien, l’ancienne agente du Mossad et ancienne ministre israélienne des affaires étrangères Tzipi Livni, aurait été contrainte d’annuler son voyage en Afrique du Sud où elle devait donner, cette semaine, des conférences à l’invitation du Jewish Board of Deputies.

19 janvier 2011 | - : Israël


Tzipi Livni

Tzipi Livni a été menacée d’arrestation, si elle venait en Afrique du Sud, sous la pression d’associations pro-palestiniennes qui l’accusent de crimes de guerre pour le rôle important qu’elle a joué dans le déclenchement de l’opération Plomb durci à Gaza en sachant qu’elle entraînerait de nombreuses pertes civiles.

Le peuple palestinien, colonisé, faut-il le rappeler, est victime des crimes commis sur une large échelle par les gouvernements israéliens qui se succèdent depuis 1948. Ces crimes - l’épuration ethnique, les massacres incessants, les mesures d’apartheid et de discrimination à l’égard des Arabes - ont été, jusqu’ici, commis en toute impunité.

Bien entendu, chaque fois que des dirigeants israéliens sont contraints à annuler leur voyage par la peur d’une arrestation ou pour éviter de s’exposer à des protestations, ils prétextent d’autres raisons.

Silvia Cattori