écrits politiques

English    Français    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português
Liban
 
Par Ghaleb Kandil
Le Tribunal spécial pour le Liban : fiasco juridique, accusation politique
20 janvier 2014 | Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) a ressassé lors des audiences d’ouverture du procès son accusation politique, enveloppée d’explications techniques sur l’unique échafaudage de cette affaire : la présumée preuve circonstancielle des liaisons téléphoniques, supposée être le résultat de neuf ans d’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, et qui a coûté, jusqu’à présent, un quart de milliard de dollars.


Georges Corm fait le point sur le jeu des puissances extérieures dans la déstabilisation du Liban
6 janvier 2014 | .


Par Ghaleb Kandil
La couverture du terrorisme au Liban : du déni aux justifications
25 novembre 2013 | Les groupes affiliés à Al-Qaïda sont apparus au Liban il y a un quart de siècle, sous divers noms. Il y a 22 mois, le ministre libanais de la Défense, Fayez Ghosn, a lancé une mise en garde contre le danger de la présence de cette organisation au Liban. Il faisait allusion au cocktail des groupuscules terroristes, qui s’étaient implantés dans certaines régions en bénéficiant d’une couverture politique locale assurée par cheikh Saad Hariri, son parti et ses alliés, dans le cadre du plan de guerre contre la Syrie.


Hassan Hamadé : Lettre ouverte à l’Ambassadrice de l’UE au Liban
En matière de terrorisme vous êtes les professeurs et nous, vos élèves
3 août 2013 | .


Entretien de Zine Cherfaoui avec Georges Corm
Georges Corm : « Le Monde arabe doit s’inspirer des tigres asiatiques s’il veut sortir de la crise »
31 juillet 2013 | Georges Corm, économiste libanais, est l’un des plus éminents spécialistes du Moyen-Orient et de la Méditerranée. Outre son statut de consultant économique et financier international, il est professeur de sciences politiques depuis 2001 à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth.


Par Gareth Porter
Les accusations bulgares contre le Hezbollah sont infondées
24 juillet 2013 | Israël a réussi à faire inscrire la branche armée du Hezbollah - qui a permis au Liban de se débarrasser de 22 ans d’occupation israélienne au sud du Liban - sur la liste noire de l’Union européenne. Ainsi l’UE s’est pliée encore une fois aux manœuvres de l’État qui a mis le Proche Orient à feu et à sang. Il faut espérer que les associations de défense des droits des Palestiniens réagissent et condamnent publiquement l’inscription sur la liste des organisations terroristes d’une des principales forces de la résistance à Israël : le Hezbollah (*). L’article ci-dessous, daté de février, est fort éclairant sur les manipulations de l’UE. [SC]


Un article de Pierre Khalaf
L’Armée libanaise décidée à en finir avec la milice intégriste d’Ahmad al-Assir soutenue par le Qatar
24 juin 2013 | Après avoir prédit que le Liban se dirigeait vers la désolation et menacé de s’en prendre à l’Armée libanaise, le cheikh intégriste Ahmad al-Assir est passé des paroles aux actes dimanche. Ses miliciens, armés, entrainés et financés par le Qatar, et par le Courant du futur de Saad Hariri, ont attaqué l’Armée libanaise, tuant deux officiers et un soldat, à Abra, à l’Est de Saïda.


Après la Syrie la barbarie des mercenaires d’al-Nosra/ASL se répand au Liban
26 avril 2013 | La télévision libanaise New TV a montré, le 22 avril, un ressortissant syrien, Yasser Moustafa al-Bazzazi, ensanglanté, traîné la corde au cou, dans les rues de Tripoli [Liban].


Une analyse de Ghaleb Kandil
Liban : La démission de Mikati et le plan d’escalade d’Obama
25 mars 2013 | La démission du gouvernement de Najib Mikati est la copie libanaise du plan d’escalade américain à l’échelle régionale, et dont le coup d’envoi a été donné par le président Barack Obama lors de sa visite en Israël. Au Liban, la démission avait été précédée par de nombreux indices politiques. Elle ouvre la porte à une nouvelle étape de la confrontation politico-sécuritaire, qui s’inscrit dans le cadre de la guerre mondiale menée contre l’État national syrien et dont les acteurs veulent transformer le Liban en plateforme pour attaquer ce pays voisin et porter atteinte à la Résistance, qui constitue une force de dissuasion contre Israël et ses soutiens.


Des réseaux d’insurgés "syriens" redessinent la physionomie du Liban
15 mars 2013 | Des réseaux de combattants Syriens au Nord Liban redessinent la physionomie du territoire. Depuis les cellules logistiques syriennes aux routes clandestines pour les armes, de nouvelles réalités politiques changent la manière dont les Libanais circulent dans leur pays.


Un article de Jean Aziz
Beyrouth au bord de l’explosion
2 mars 2013 | Le Moyen Orient est décidément une région compliquée et la situation en Syrie nous le rappelle une fois de plus. En effet, il est clair qu’ en l’absence d’ingérences étrangères, le conflit armé dans ce pays serait déjà terminé depuis longtemps et n’aurait certainement pas pris la dimension qu’on lui connaît aujourd’hui.


Une analyse de Pierre Khalaf
Liban : Tripoli, abcès de fixation de la guerre contre la Syrie
10 décembre 2012 | Journalistes et analystes parlent du 14ème round de violences à Tripoli avec une amère résignation. Rien que pour la journée de dimanche, pas moins de six personnes sont mortes et une quarantaine ont été blessées, ce qui porte à 20 le nombre de tués, dont deux enfants, depuis le début des combats, mardi dernier.


Une interview vidéo de Jacques-Marie Bourget
Sabra & Chatila, au cœur du massacre
6 novembre 2012 | .


Une analyse de Pierre Khalaf
L’opposition libanaise multiplie les erreurs : rupture avec Walid Joumblatt
29 octobre 2012 | .


Camps de réfugiés palestiniens au Liban
L’occupant israélien interdit à 5 millions de Palestiniens de retourner chez eux
25 octobre 2012 | Dix millions de Palestiniens. Presque cinq millions sont des réfugiés. Et la moitié vit toujours dans les camps. C’est au Liban que les réfugiés palestiniens survivent dans les pires conditions.


Une analyse de Pierre Khalaf
Comment l’opposition libanaise instrumentalise un attentat
22 octobre 2012 | Comme il le fait depuis l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, en 2005, le 14-Mars [l’opposition] a encore une fois utilisé, dimanche, un attentat non revendiqué pour tenter d’atteindre son objectif obsessionnel, qui consiste à reprendre le pouvoir au Liban, même au prix d’une grave discorde.


Une analyse de Ghaleb Kandil
L’exploit du drone de la Résistance libanaise
15 octobre 2012 | Le visage hideux de la pratique politique et médiatique libanaise, appelée « le jeu » par ceux qui s’y adonnent, alors qu’elle exprime une décadence de la morale et des critères patriotiques, a resurgi avec force. Cette pratique s’est illustrée par la polémique provoquée par la coalition du 14-Mars, en réaction au discours du secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, qui a révélé que le drone qui a survolé l’espace aérien israélien appartient à la Résistance libanaise.


Le Hezbollah affine sa stratégie de dissuasion
13 octobre 2012 | Le Secrétaire Général du Hezbollah Hassan Nasrallah a consacré la première partie de son intervention télévisée du 11/10 à l’affaire du drone abattu le 06/10 au sud d’Israël, jouant parfaitement la dissuasion face à l’Etat hébreu, sans manquer d’envoyer un message clair à l’adresse de la classe politique libanaise.


Une interview de Jacques-Marie Bourget
Nouvelles révélations sur les massacres de Sabra et Chatila
2 octobre 2012 | À l’occasion du trentième anniversaire des massacres de Sabra et Chatila, L’esprit d’Actu reçoit le grand reporter Jacques-Marie Bourget, auteur de Sabra et Chatila, au cœur du massacre, photographies de Marc Simon, Éd. Érick Bonnier, collection Encre d’Orient, 2012, 150 pages. Un livre à lire impérativement !


Un article de Scarlett Haddad
Liban : Nasrallah, une apparition à clés
20 septembre 2012 | La manifestation du Hezbollah lundi dans la banlieue sud et l’apparition de sayyed Hassan Nasrallah au milieu d’une immense foule en transes suscite une profonde réflexion dans les milieux politiques et diplomatiques.


Une analyse de Pierre Khalaf
Benoit XVI au Liban : rejet du fondamentalisme et appel à l’arrêt de l’envoi d’armes en Syrie
17 septembre 2012 | Sans l’exprimer explicitement, le pape Benoît XVI a prononcé dans ses multiples discours au Liban un réquisitoire contre les politiques occidentales, du moins contre leurs résultats, dénonçant le fondamentalisme, et appelant à l’arrêt des livraisons d’armes en Syrie, contrairement aux souhaits des pétromonarchies du Golfe et de la Turquie qui arment les groupes rebelles.


La « Loi du sang » arrive au Nord-Liban
13 septembre 2012 | Voici un article qui permet de comprendre pourquoi certains rebelles syriens, qualifiés, à tort, de « résistants », « révolutionnaires », « démocrates » - appuyés par leurs compagnons tchétchènes, libyens, afghans ou saoudiens - pratiquent le dépeçage de Syriens dit « mécréants ». Après sa lecture, on doit demander à Laurent Fabius et François Hollande comment ils peuvent soutenir fiancièrement ces monstres qui légitiment la torture, l’arrachage des yeux, le dépéçage, la décapitation, etc ! - Silvia Cattori


Liban : nouvelle école des théoriciens du djihad
11 septembre 2012 | Le bréviaire de la terreur islamiste : il autorise le meurtre de tous ceux qui ne sont pas musulmans croyants, y compris les femmes, les enfants et les vieillards !


Une analyse de Ghaleb Kandil
Le Liban, plaque tournante du trafic d’armes et de matériels d’espionnage vers la Syrie
10 septembre 2012 | Les procès-verbaux publiés par les médias libanais sur les enquêtes concernant le navire Lutfallah-2, l’avion qatari, et l’interrogatoire de l’officier de l’Armée libanaise arrêté pour trafic d’armes vers la Syrie, constituent autant de preuves sur l’implication de Libanais dans la guerre syrienne. L’entêtement de certains officiels à nier ces vérités ne paie plus.


Une analyse de Pierre Khalaf
Les nouveaux missiles sophistiqués et précis de la Résistance libanaise
22 août 2012 | Depuis plusieurs semaines, les dirigeants israéliens battent les tambours de la guerre totale. Ils menacent d’attaquer le Liban et les installations nucléaires iraniennes, ainsi que la Syrie, dans l’espoir de sauver d’un échec assuré le complot occidental ourdi contre ce pays.


Une analyse de Ghaleb Kandil
Liban : Les sunnites patriotes, rempart contre la discorde sectaire
13 août 2012 | Les efforts s’intensifient en vue de provoquer un conflit communautaire et sectaire dans la région arabo-musulmane, dans le but de la déchirer. Les Israéliens prévoient déjà le morcellement de la Syrie, du Liban et de l’Irak, alors que les États-Unis s’emploient à enfoncer de grands pays du Moyen-Orient, comme l’Iran et le Pakistan, dans des bains de sang, à travers des mouvements terroristes et takfiristes, œuvrant sous le slogan de la libération du Baloutchistan.


Une analyse de Pierre Khalaf
Liban - Tripoli, Akkar : affaiblir l’armée pour édifier un émirat islamique
28 mai 2012 | Les récents incidents du Liban-Nord visent à "confessionnaliser" la sécurité, en présentant l’armée comme une institution proche des chrétiens et du 8-Mars, la Sûreté générale comme une institution sous le contrôle du Hezbollah, et les Forces de sécurité intérieure (FSI) aux mains du Courant du futur, et donc des sunnites.


Une analyse de Pierre Khalaf
Le projet pour soustraire le Liban-Nord à l’autorité de l’État est en marche
21 mai 2012 | Les mouvements islamistes extrémistes et leurs sponsors régionaux et internationaux ne perdent pas espoir de mettre en œuvre leur plan qui consiste à sortir le Liban-Nord du giron de l’État, pour le transformer en base-arrière, où les insurgés syriens auraient une totale liberté d’action.


Une analyse de Pierre Khalaf
Liban : Les salafistes tentent de prendre le contrôle de la ville de Tripoli
14 mai 2012 | Des groupes salafistes takfiristes ont tenté de prendre le contrôle de Tripoli, la deuxième ville du Liban, en déployant des centaines de miliciens armés jusqu’aux dents, qui ont combattu l’Armée libanaise et attaqué le quartier alaouite de Jabal Mohsen. De violents combats aux armes automatiques et aux roquettes antichars ont secoué plusieurs quartiers de la ville, complètement paralysée ce week-end.


Une analyse de Ghaleb Kandil
Liban/Syrie : Les États-Unis reconnaissent l’échec de leur pari
23 avril 2012 | La visite effectuée au Liban par le chef des forces terrestres du commandement central américain (CentCom), le général Vincent Brooks, a porté dans les coulisses une surprise choquante pour le 14-Mars. Certains de ceux qui l’ont rencontré ont assuré avoir entendu de sa bouche des propos sincères sur l’échec du pari qui consistait à renverser le président Bachar al-Assad, et sur la nécessité pour les Libanais de vivre avec cette vérité pour les 40 prochaines années.



1 | 2