écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Par Bahar Kimyongür
Les groupes terroristes détruisent les lieux saints de Syrie (vidéos)

Aveuglés par leur idée de l’Unicité (tawhid), les takfiri (extrémistes islamistes violents) traitent les chiites, les alaouites, les druzes, les sunnites soufi et les chrétiens de "mécréants" car, selon eux, ces communautés commettraient le crime d’association (shirk) en adorant des saints martyrs et leurs mausolées.

25 septembre 2013 | - : Syrie

En Syrie, les lieux saints sont devenus les cibles de choix des groupes sectaires.

La semaine dernière, un groupe rebelle non identifié a détruit un mausolée à Al Bab :

Le 2 mai dernier, à Adra, petite ville située à une trentaine de kilomètres au nord-est de Damas, des combattants la "Coordination révolutionnaire de Adra" affiliée à l’Armée syrienne libre (ASL) ont profané la tombe de Hujr Bin Adi al Kindi, compagnon du prophète de l’Islam. Ils auraient emmené les restes du saint martyr musulman vers un endroit inconnu :

Dans les jours qui ont suivi, un autre groupe rebelle avait rasé au bulldozer le mausolée d’Abraham à Ain al-Arous près de Raqqa :

Ici, un autre sanctuaire dynamité par les groupes takfiri dans le Nord de la Syrie :

Ici, le minaret d’un Houssayniyah (mausolée chiite) à Zarzour, détruit à l’aide d’une masse :

Si Washington et Paris continuent d’appovisionner en armes ces sectes terroristes intégristes et de laisser Riyad, Ankara et Doha leur fournir armement et financement, c’est tout le patrimoine culturel syrien qui va disparaître.

Bahar Kimyongür
25 septembre 2013

Source : Bahar Kimyongür