écrits politiques

English    Français    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Un exemple de manipulation journalistique
René Balme répond aux propos diffamatoires d’Ornella Guyet

Réponse de René Balme, Maire de Grigny, à Ornella Guyet, une bien étrange journaliste, suite à son article diffamatoire paru sur le site, si peu neutre, Rue89. Article diffamatoire devant bien évidemment s’inscrire dans le cadre des élections législatives des 10 et 17 juin 2012.


6 juin 2012

Dans un article publié mercredi 30 mai sur Rue89 , Ornella Guyet, pseudo journaliste, s’est livrée à mon endroit
à un véritable travail de démolition. Si cette personne m’avait attaqué sur mes engagements politiques, le démocrate que je suis en aurais simplement
pris acte.

Seulement voilà, et pour des raisons qui restent à être vérifiées, madame Ornella Guyet s’est acharnée avec une violence extrême sur ma personne.
De son billet, il ressort que je serais antisémite, homophobe, que le site internet que nous avons créé collectivement
en 2001, « oulala.net », serait « un site marqué par sa ligne éditoriale complotiste, et sur lequel on retrouve
nombre d’écrits dignes de l’extrême droite la plus crasse ».

Une abjection absolue, fondée sur une haine à laquelle de toute ma carrière politique, je n’ai jamais été confronté.
L’homme et l’élu que je suis, le militant syndical que je fus, a toujours été porté par des valeurs d’humanisme,
considérant indéfectiblement qu’un projet, quel qu’il soit, n’a de raison d’être que s’il place en son coeur l’humain.

Ornella Guyet se prétend « journaliste indépendante » et s’autorise, pour asseoir une notoriété fangeuse, à jeter
en pâture quiconque n’a pas l’heur d’avoir des positions similaires aux siennes. J’ai naturellement attaqué en
diffamation cette triste plumitive ainsi que le journal qui l’emploie pour injure publique. Car je ne peux admettre
d’être ainsi traîné dans la boue moi qui, depuis toujours, ai combattu les injustices, me suis sans faillir rangé du
côté des opprimés, me suis systématiquement placé du côté droit et de la justice, que cela concerne le citoyen qu’on veut expulser de chez lui ou le peuple auquel on a confisqué la terre.Je ne peux admettre cette ignominie qui consiste à faire de moi un homophobe, à laisser penser que je serais
le complice objectif des dictateurs de ce monde, alors même que j’ai fait de la démocratie, et notamment la
démocratie participative, l’axe de la politique municipale grignerote.

L’homme politique et l’homme tout simplement que je suis ne peut accepter qu’une soit disante journaliste,
en mal de reconnaissance, se permette de lancer sur la toile des informations, non simplement fausses et
calomnieuses mais qui, de plus, portent atteinte à mon honneur et à ma dignité.

Tous ceux qui me connaissent, qui me fréquentent tant dans le cadre de mes fonctions électives que dans
le cercle de ma vie privée, se disent non seulement consternés mais également littéralement écoeurés par
le contenu de ce torchon. Ceux là savent que je fais de l’amitié, de la solidarité, du respect mutuel un axe majeur
de la conduite de ma vie. Madame Guyet, par ses propos, se discrédite et par là même, entraîne dans sa
déchéance ceux qui, comme Rue89, lui ouvrent leurs colonnes.

Notons que Rue89 ne dit pas un mot de mon site personnel consacré à mes activités politiques et municipales,
www.rene-balme.org
ni de mon site de campagne :
www.balme2012.info.
Sur ces deux sites, c’est moi qui écris les articles, ce qui n’est pas le cas sur le site Oulala.net.

René BALME, Candidat titulaire, Maire de Grigny & Dominique RODET, candidate suppléante élue à Communay