écrits politiques

English    Français    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Une vidéo et un commentaire de Gilad Atzmon
L’histoire et la culture selon Ali Abunimah

Dans le clip ci-dessous je réfléchis sur l’attitude d’Ali Abunimah vis-à-vis de l’histoire et de la culture. Je soutiens que si Israël se définit comme l’État des juifs et ses chars d’assaut sont décorés avec des symboles juifs, nous sommes en droit de nous demander qui sont les Juifs et que sont le judaïsme et la judéité.

15 avril 2012

[Pour voir la vidéo avec sous-titrage en français, cliquer ici]

Dans mes écrits j’essaie de comprendre le rôle et l’impact de la culture juive dans la politique israélienne et la politique juive, car je le crois nécessaire pour atteindre la paix dans la région et au-delà.

Cependant Ali Abunimah n’est pas d’accord. En réponse à un exposé que j’ai fait en Décembre 2010 pendant la Conférence de Stuttgart pour un seul État, il a suggéré que l’histoire et la politique sont étrangères à la culture, laquelle est une position inhabituelle qui contredit tous les principes intellectuels et philosophiques de l’humanité, de l’histoire, de la politique et de la culture.

Abunimah dit : « Parler de la culture juive est une erreur, parce que ces mêmes arguments pourraient utilisés contre n’importe qui. Nous pourrions donner la faute à la culture allemande pour l’histoire de l’Allemagne... ».

Quelqu’un devrait dire à Abunimah que c’est exactement ce que font les intellectuels, les historiens et les politologues : ils enquêtent sur l’origine des pensées politiques dans la culture, l’idéologie, la religion et le patrimoine. Par exemple, ceux qui étudient l’époque nazie essaient de comprendre ce qu’elle devait à l’influence de Wagner, des symphonies allemandes, de la culture protestante, de la philosophie allemande, du traité Des Juifs et leurs mensonges de Martin Luther, d’Hegel et de l’esprit allemand, du pré romantisme allemand, de la Lebensphilosophie, de Heine, d’Athènes contre Jérusalem et ainsi de suite.

Pour moi il est évident qu’Abunimah n’a pas bien réfléchi sur ce qu’il a dit. Mais il n’est jamais trop tard pour admettre une erreur et la rectifier.

Gilad Atzmon
gilad.co.uk, 3 avril 2012.


La Parabole d’Esther : Anatomie du Peuple Élu
Collection Résistances, Editions Demi Lune
Traduction française de l’ouvrage de Gilad ATZMON The Wondering Who ? également disponible dans la boutique en ligne du Réseau Voltaire.

Traduit de l’anglais par Eve Harguindey (11.04.2012) :
http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=7109

Texte original en anglais ( 03.04.2012) :
http://www.gilad.co.uk/writings/ali-abunimah-on-history-culture.html

Toutes les versions de cet article :
- Ali Abunimah on History & Culture