écrits politiques

English    Français    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Tel Aviv principal obstacle à la démocratisation en Égypte
La nomination d’Omar Souleiman : Une dangereuse provocation

Omar Souleiman, nommé au poste de vice-président par Hosni Moubarak, est un cadeau empoisonné pour le peuple égyptien. Patron des services de renseignements il a sur les mains le sang de nombreux Egyptiens morts sous la torture après avoir été arrêtés arbitrairement pour des raisons politiques par ses agents.

30 janvier 2011 | Thèmes : Moyen Orient Israël


Omar Souleiman avec Tzipi Livni (Photo : AP)

Omar Souleiman n’est pas un homme apprécié du peuple comme le prétendent certains journalistes aux ordres.

Étroitement lié aux services secrets israéliens pour combattre l’opposition politique égyptienne et pourchasser notamment les Frères musulmans ainsi que les Palestiniens soupçonnés de sympathie avec le Hamas, Souleiman, est l’homme des basses œuvres.

La nomination d’Omar Souleiman, si elle satisfait pleinement Tel Aviv, ne paraît pas de nature à apaiser la colère des Égyptiens. Elle doit particulièrement offenser ceux que ses services ont inscrit abusivement sur la « liste terroriste ».

Silvia Cattori